Cocaïne

Posté par René Gat (rit) le 12 mai 2008

Cocaïne : franchissement de ligne blanche pour pseudo-artiste en mal d’inspiration.

René Gat (rit) 

Publié dans Aphorismes | Commentaires fermés

Plastique ou cuir ?

Posté par René Gat (rit) le 8 mai 2008

Quand on en vient à la question du choix du partenaire, les femmes, elles, et à la différence des hommes, savent apprécier autre chose que la simple apparence de la plastique(1) .

Oui, pour la femme ce qui compte chez un homme c’est la beauté intérieure… Intérieur cuir, bien sûr, de son gros véhicule.

 

René Gat (rit)

(1) : pour ce qui est de la plastique, je le confesse bien volontiers, combien de fois me suis-je fait surprendre le regard centripète dans leurs courbes centrifuges, l’esprit tout accaparé par l’observation, tel un lycéen réalisant ses premières expériences en cours de sciences physiques au chapitre mécanique du point « g ».

Publié dans Aphorismes, Vie à 2 (ou + si affinités) | Commentaires fermés

C’est vraiment pas bon

Posté par René Gat (rit) le 7 mai 2008

Chère Véronique,

Est-ce vers toi que nous pouvons nous tourner pour adresser nos commentaires et suggestions sur les prouesses de notre nouveau Chef de la cafétéria ?

Sinon, pourrais-tu avoir l’amabilité de faire suivre à qui de droit. Merci.

En ce qui me concerne, j’apprécie hautement sa cuisine fine, raffinée et diversifiée en ce qu’elle a déjà opéré 2 miracles ! Bien sûr, je sens déjà que tu brûles d’impatience, tout comme mon estomac après l’ingestion du plat du Chef, de savoir quels sont ces 2 miracles si soudains autant qu’importuns.

1er miracle :

La fadeur désobligeante de ses créations est une source insoupçonnée de récréation pour mon esprit vagabond qui se laisse alors subrepticement envahir par la nostalgie béate et naïve des plats comestibles de son prédécesseur, tel le souvenir du parfum d’une femme que l’on aurait aimée (Oui, j’emploie le conditionnel car je ne suis plus vraiment certain… enfin je voulais dire de la comestibilité des plats du prédécesseur et non pas de la femme que l’on a aimée).

Miracle donc, de ce prodige gastronomique qui a fait de moi, ingénieur au formalisme abscons et aride, un être onirique (non, non, il ne s’agit pas de l’anagramme d’ironique) et fin (ou bien feint) admirateur de son prédécesseur !

2nd miracle :

Chaque jour, je papillonne d’un étalage à l’autre, cherchant vainement quelles épices pourraient bien égayer mes papilles endormies, paralysées par manque d’exercice ! Cette ribambelle de mets aussi relevés que les notes que nous pourrions leur attribuer, scintille déjà, ô féérie, comme les guirlandes de Noël (Oui, ça fout les boules !) annonçant le sapin, dont sa carrière parmi nous a déjà la senteur. Oui, miracle donc, puisque j’ose croire au Petit Papa Noël qui lorsqu’il descendra du ciel (mais je souhaite vraiment que Noël soit plus tôt cette année) nous apportera « La cuisine pour les nuls », un bien joli manuel ! Bref, le tour de force se résume à déjà me faire aimer ce que je ne puis encore connaître, la cuisine de son successeur !

Certes, il m’arrive d’être d’un peu de méchanceté (pas si gratuite vu les prix), mais c’est lui qui a commencé, na!

René Gat (rit)

PS : la vengeance est un plat qui se mange froid, tout comme les tartines que je vais finir par m’apporter.

Publié dans Rire et Génocide | Commentaires fermés

Vérité

Posté par René Gat (rit) le 7 mai 2008

Vérité, ce mensonge communément accepté.

René Gat (rit)

Publié dans Aphorismes | Commentaires fermés

Alzheimer, Pouvoir d’Achat et Droits de l’Homme

Posté par René Gat (rit) le 6 mai 2008

En ce 06 mai 2008, au moment du bilan de la 1ère année de présidence de monsieur Nicolas Sarkozy, de très nombreuses critiques fusent (et nous rappelle en cela les mandats de ses prédécesseurs).

Le président vous demande donc de la patience avant que vous ne puissiez récolter les fruits des changements entrepris au cours de cette première année. Pourtant, son gouvernement a de quoi être fier, car une mesure porte déjà tous ces fruits : le grand plan de lutte contre la maladie d’Alzheimer.

Eh ! oui ! Grâce à ce plan, tout un chacun se souvient encore des promesses du candidat !

Qu’est-il donc advenu de ses deux plus emblématiques fanfaronnades de la campagne de 2007 : « je serai le président du pouvoir d’achat » et « je serai le président des droits de l’homme » ? (1).

Eh ! bien là aussi, telle la bannière flottant sur le porte-avions USS Abraham Lincoln le 1er mai 2003, monsieur Nicolas Sarkozy peut lui aussi s’enorgueillir d’un « mission accomplie » : nous faisons l’expérience des pays à fort pouvoir d’achat qui nous achètent des Airbus et notre silence sur la question des droits de l’homme(2) .

Au moins, grâce à la lutte contre la maladie d’Alzheimer, le pouvoir n’oublie pas de se la fermer et c’est déjà ça (ne vous épargnez pas la paronomase).

 

 

René Gat (rit)

 

(1) : La connerie n’a pas de limite, alors pourquoi se priver ?

(2) : voilà qui indignera le bien-pensant. Qu’est-ce qu’un bien-pensant ? Voir (1).

Publié dans Nanozy et Gogolène | Commentaires fermés

Là, Théo rit du choc des ans de Vincent

Posté par René Gat (rit) le 5 mai 2008

Cher Théo,

Euh comment te dire à toi du haut de tes 19 mois (et quelques jours, je sais, je sais)… Aujourd’hui est un jour très spécial petit Théo… Vincent, enfin « Papa » dans ta bouche, euh… Disons qu’en ce 10 Octobre 2001, papa a 30 ANS !

C’est son ANNIVERSAIRE ! 30 ANS ! Alors tu imagines un peu le choc !

Qu’est-ce que ça fait 30 ANS me demandes-tu petit Théo? Euh, je ne sais pas non plus, je suis encore jeune, comme toi. Alors demande à papa si tu veux bien (désolé Vincent, c’est bas, c’est vil, c’est facile).

Qu’est-ce qu’un anniversaire me demandes-tu petit Théo? Un anniversaire, c’est un jour de l’année – pas de la semaine, mais mieux que dimanche quand tu passes la journée à jouer avec papa (même s’il préférerait presque être au bureau car c’est moins usant) – c’est un jour de l’année donc où il y a un grand gâteau à la crème joliment décoré avec plein de bougies dessus. C’est beau !

Qu’est-ce qu’un choc me demandes-tu petit Théo? Un choc, c’est quand toi petit Théo tu mets le feu à l’appartement avec les bougies pendant que maman embrasse papa pour lui souhaiter :

Bon Anniversaire Vincent !

René Gat (rit)

Publié dans Rire et Génocide | Commentaires fermés

Cohabitation politique

Posté par René Gat (rit) le 3 mai 2008

La cohabitation politique est cette situation ubuesque, où le président de la république et son antagoniste premier ministre se marquent à la culotte, réduisant le commentaire journalistique à cette question sans fondement : « le premier ministre se lève-t-il avec le doigt qui pue quand le président se couche avec le cul qui gratte ? ».

René Gat (rit)

Publié dans Aphorismes, Nanozy et Gogolène | Commentaires fermés

La presse people

Posté par René Gat (rit) le 3 mai 2008

Vous lisez la presse pipi ?

Vous lisez la presse popaul ?

Vous lisez la presse pipi-popaul ?

Vous lisez la presse people.

 

 

René Gat (rit)

Publié dans Rire et Génocide | Commentaires fermés

String

Posté par René Gat (rit) le 3 mai 2008

String : quand on vous dit que la vie (sexuelle) ne tient qu’à un fil.

René Gat (rit)

Publié dans Aphorismes, Vie à 2 (ou + si affinités) | Commentaires fermés

Morale

Posté par René Gat (rit) le 3 mai 2008

Morale, ce ridicule cache-sexe qui sent l’anus.

René Gat (rit)

Publié dans Aphorismes | Commentaires fermés

12
 

evak |
Shupa Shups |
tous simplement |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | riri1524
| Le Plateau Télé de KeNnY
| Soft Liberty News